>
Humour

Ali... au pays des merveilles

Par : Ali Bougheraba
Mise en scène : Didier Landucci (Les Bonimenteurs)
Texte : Ali Bougheraba et Didier Landucci 

Les souvenirs drôles et émouvant d'un quartier merveilleux! 

Le mot du metteur en scène

"Travailler avec Ali a été un immense plaisir et une évidence. D'une part, parce que son humilité et sa finesse d'esprit n'ont d'égal que son talent et sa générosité mais aussi parce que nous avons la même façon de raconter les histoires : nous aimons qu'elles soient drôles sans être faciles ou vulgaires, touchantes sans être lacrymales, profondes sans être inaccessibles. C'est ce que nous nous sommes efforcés de faire et cela a donné lieu à de longues discussions, et réflexions pour arriver à un résultat dont nous sommes fiers.

Ali possède la faculté de passer d'un personnage à l'autre, changeant en un clin d'oeil de posture, de voix, de rythme avec une facilité déconcertante. Mon travail a consisté à le faire travailler sur la précision; précision du geste, du caractère, du verbe pour donner une véracité à chaque individu, lui permettre d'exister pleinement et ne ressembler à aucun autre. J'ai poussé ce travail à l'extrême en étant intransigeant sur la sincérité de l'interprétation."

Didier Landucci

Le spectacle

Un seul en scène absolument réjouissant, subtil, original et décalé. 
Dans le pays où Ali a grandi, les cultures et les dialectes se croisent et se mélangent, les odeurs d'épices orientales côtoient celles des sauces tomates italiennes...
C'est avec tendresse, humour et poésie qu'Ali nous fait découvrir son quartier... son pays merveilleux...

Ali tient le rôle du narrateur de ce conte socio-burlesque, une sorte de fable contemporaine fortement inspirée de la réalité. A la manière d'un guide expérimenté et bien intentionné, il nous invite à découvrir ce pays en nous livrant ses codes et coutumes...
Il fouille sa mémoire comme on fouille une vielle malle enfouie dans un grenier et s'extasie de redécouvrir les caractères et les travers de personnages plus atypiques et truculents les uns que les autres qui ont marqué son enfance...
Ce pays où dans le même quart d'heure on se fâche à mort puis on se réconcilie autour d'un verre, ce pays c'est son quartier, le Panier à Marseille.

Le regard qu'il porte sur les personnes qu'il a croisées est toujours respectueux, tendre et sans jugement car c'est à travers eux qu'Ali s'est construit. 

Photos
Revues de presse
Espace pro
Plan métrage436.37 Ko